La Sélection – Kiera Cass

Elles sont trente-cinq jeunes filles : la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le coeur du prince Maxon, l’héritier du trône.
Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’oeil des caméras
Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés…

La Sélection : Tome 1
Kiera Cass
Collection R

451 pages
16.90 €
Adoptez-moi sur Amazon

Mon Avis

Après lecture de la quatrième de couverture, on peut s’attendre à un roman praliné où 35 jeunes filles vont se battre pour la couronne d’Illéa. Mais oubliez tout ça. Non pas que les filles ne se battent pas, mais toute la futilité qu’il pourrait y avoir est moindre dans le récit.
Le principe d’émission est peu présent, sauf pour nous rappeler le manque d’intimité, et on se concentre plus sur la politique de la royauté qu’est devenu l’Amérique, le système de castes et surtout les faux-semblants.

Dès les premières pages, certains termes nous sont étrangers ce qui nous donne l’impression d’être un peu perdu mais en même temps cela nous plonge complètement dans le récit.
Pas d’inquiétude, l’auteur ne nous laisse pas déboussolé bien longtemps et les explications, amenées subtilement dans la conversation, ne tardent pas.
Quant à l’Histoire du pays, elle est introduite un peu plus tard dans le récit, juste après s’être habitué au paysage ambiant, et sans que la patience du lecteur ne soit mise à rude épreuve.
Sa curiosité est titillé juste ce qu’il faut.

Le caractère d’America Singer est bien construit, c’est un personnage auquel il est facile de s’identifier et à qui on s’attache très vite.
Les autres personnages sont eux aussi intéressants mais « La Sélection » n’étant que le début de la compétition, on espère qu’ils seront plus approfondis dans les prochains tomes.

Le schéma triangle amoureux/castes/télé-réalité commence à être plutôt connu du côté des dystopies, mais il est abordé, pour l’instant, avec plus de légèreté et cela reste un plaisir de découvrir l’univers que Kiera Cass a construit tout autour.

Publicités

11 réflexions sur “La Sélection – Kiera Cass

  1. noisetierspell dit :

    J’ai bien aimé l’histoire même si j’ai trouvé cela un peu cliché avec le triangle amoureux. Les personnages secondaires sont un peu stéréotypés et je n’ai pas apprécié le style d’écriture qui visait beaucoup plus les adolescentes selon moi. J’aime le caractère d’América et la fin du roman présage quelque chose d’intéressant. Je vais me laisser tenter par la suite. Contente qu’il t’ait plus =)

    Aimé par 1 personne

  2. Laurine dit :

    Bon étant donné que je le vois partout dans la blogosphère depuis un sacré bout de temps et qu’il me fait de l’œil, toujours bien en vue sur les étagères de ma librairie, je crois que je vais bientôt y succomber 😉
    Et puis bon qui suis-je pour résister un instant de plus à une si jolie couverture ? 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s